Le progrès - article Comme des Grands

Le progrès - 19/12/2021

Avec Comme des Grands, elles veulent séduire le palais des petits

Marion et Aurélie Zamboni, belles-soeurs das le civil, ont créé Comme des Grands, start-up incubée au Foodshaker de l'Isara à Lyon. Elles élaborent des biscuits faits maison pour le goûter des enfants. Les créatrices préparent le lancement de leur gamme en magasins bio pour courant 2022.

Marion Zamboni, 28 ans et Aurélie Zamboni, 33 ans, sont belles-soeurs. Leurs parcours sont différents : la première, qui a eu son diplôme de diététicienne, a suivi une fin du cycle d'ingénieur à l'Isara (Institut supérieur d'agriculture et agroalimentaire Rhône-Alpes), avec en option une spécialisation dans l'entrepreneuriat tandis que la seconde s'est tournée vers la chimie avec une école d'ingénieurs à Ecully, puis le monde de la cosmétique. Mais c'est bien sur le terrain de l'entrepreneuriat qu'elles se retrouvent désormais, en lançant leur start-up, Comme des Grands. Le "manger sain" est une notion à laquelle elles sont particulièrement sensibles. Et qui se retrouve au coeur de leur projet.

Echangeant souvent lors des confinements liés à l'épidémie de Covid, Marion et Aurélie avaient évoqué "l'idée de faire quelque chose ensemble" mais à un horizon plus lointain. En juin 202, au fil des discussions, le projet s'est précisé. Et les deux jeunes femmes ont foncé. Incubée depuis plusieurs mois au Foodshaker de l'Isara (Lyon 7), leur start-up entend se lancer sur "un marché où il manquait des choses" selon elles, celui des biscuits pour le goûter des enfants, qu'elles fabriquent elles-mêmes. Trois recettes sont pour l'heure nées (chocolat, noisette et framboise) avec des nutriscores A et B. Du "manger sain avec un impact environnemental limité", précisent-elles. "L'idée est celle d'un goûter maison déjà tout fait", avec une maîtrise des ingrédients, des fournisseurs. "On privilégie le local. Nos recettes ont été développées avec un panel d'enfants."

Le vrac, autre levier

Le démarrage de la production est prévu en 2022. Les deux fondatrices ont lancé début décembre une campagne de crowdfunding sur Blue Bees, avec pour objectif de réunir 9000€ pour leur lancement (achats de matières premières, d'un laminoir, d'un batteur mélangeur...). Les biscuits, qui seront disponibles emballés ou en vrac, seront distribués en magasins bios ou épiceries indépendantes. Un réseau qui, selon leurs projections, sera tissé dans un premier temps à Lyon puis sur la grosse agglomération avant de s'étendre. Une réflexion est lancée pour l'élaboration d'autres produits.

 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.